Consulter ou choisir une variété
Fermer

Je recherche une variété pour connaître ses caractéristiques

Je choisis une variété en fonction de mes besoins

Agriculture Biologique

Publié le 19 janvier 2024

Modifié le 12 février 2024

Synthese varietale tournesol AB - Variétés précoces regroupement national - 2023

Une campagne 2023 satisfaisante pour le tournesol


Sur le sud-ouest, les fortes pluies constantes du mois d’avril jusqu’à voire de début mai ont pu retarder les semis sur certains secteurs ; pour les semis les plus précoces, les températures ont été relativement fraiches à la levée. Néanmoins, les implantations se sont déroulées globalement dans de bonnes conditions et les pluies d’avril de mai et de début juin mai ont permis de conserver des bonnes conditions d’alimentation en eau permettant un bon développement végétatif du tournesol.
Les semis précoces sont entrés en floraison avant les épisodes de stress hydrique et thermique qui a eu lieu durant le mois d’août, assurant un maintien de l’indice foliaire et un remplissage correct des graines.
La campagne a été marquée par un état sanitaire des plantes corrects et des rendements correctes sur le sud-ouest variant en fonction du type de sol et de la période d’implantation.
Sur le centre et les Pays de la Loire, les conditions d’implantation ont été favorables au niveau climatique en dehors de températures fraiches, bien que les semis les plus précoces ont été retardés par les pluies d’avril. Les conditions ont été propices au développement de la culture jusqu’à la fin juin (conditions poussantes, absence de pucerons), où la pluviométrie s’est raréfiée, entrainant des floraisons dans le sec pour la plupart des tournesols, mais avec des réserves utiles bien pourvues. La fin du cycle a globalement été également favorable à la maturation et au remplissage des graines grâce à des pluies régulières. Cependant sur certains secteurs plus au nord et à l’ouest (Bretagne, Normandie, et frange littorale), les pluies abondantes sur la fin de cycle ont engendré un développement important de sclérotinia du capitule (et d’oïdium), ce dernier causant beaucoup de dégâts sur les variétés trop sensibles. Au final, les rendements sont globalement satisfaisants (zone sud) à bons (en zone nord), le tournesol ayant plutôt bien profité des conditions peu stressantes de la campagne.
Sur l’est et le nord de la France, les implantations ont été difficiles avec une pression des ravageurs importante à la levée compliquant la bonne installation. Le mois de juin a débuté par le premier épisode de canicule, bien que ponctué par des pluies parfois faibles mais régulières. Ces conditions ont favorisé la croissance du tournesol et ont permis de rattraper une partie du retard pris lors de son implantation. Le retour de pluies plus importantes à la fin juillet sur toute la zone Nord et Est a permis à toutes les parcelles avec une implantation correcte de pouvoir mettre en place un nombre de graines satisfaisant. Pour les parcelles bien implantées, les indices foliaires sont corrects, sans exubérance. Point important de l’année, la préservation des feuilles vertes très longtemps après la floraison a permis un bon fonctionnement des plantes et un bon remplissage des graines. La campagne 2023 se termine sur une note positive avec des rendements en tournesol corrects, voire très bons pour certaines parcelles

Télécharger